m'abonner

Notre première escapade de camping de l’année!

Notre première escapade de camping de l’année!


Lors du long week-end de mai, nous en avons profité, ma petite famille et moi, pour partir pour notre première escapade de camping!


Brrrr, c’était pas chaud, et j’étais particulièrement contente que nous ayons pris un terrain avec électricité pour notre petite roulotte R-Pod… oui on est du style nomade en camping! Nous aimons aller découvrir de plusieurs nouveaux endroits chaque été… et retourner à nos endroits favoris à quelques reprises… mais ça c’est une autre partie de ma vie.


Bon, vous allez me dire, Annie, où est-ce que tu veux en venir avec ton camping? Ne me parles-tu pas TOUT LE TEMPS de santé au naturel?! Et bien oui, justement mon amie, c’est en plein de ça que je vais vous parler!


Alors, on revient en arrière pour vous mettre en scène un peu.

Par ce beau vendredi, Fiston a choisi de débuter une petite gastro le jour (ou plutôt dans la nuit) du départ, question de faire comme ses 2 meilleurs amis à l’école qui étaient absents la veille… que voulez-vous, c’est ça l’amitié, on se transmet tout! Mais ça, vous le savez déjà sûrement si vous avez des enfants n’est-ce pas?


Alors, avec le support de quelques huiles essentielles doTERRA, nous avons pu faire la route car depuis plus de 6 heures, pas de vomissements… Mais non, voilà que Mme Gastro décide au moment de l’arrivée sur le terrain, de nous refaire un coucou… Je vous épargne les détails dégoulinants dans la voiture.


Après avoir pris soin de Fiston, j’ai été nettoyé le gâchis avec mon super concentré naturel On Guard, je vous dis que la madame a frotté sans avoir mal aux poumons par la suite et en sachant que les ‘’intrus’’ étaient éliminés!


Je retourne voir Fiston qui refuse que je lui fasse MOOOONNN protocole d’huiles essentielles infaillible dans ces cas-là… il dit qu’il est ok… j’essaie de le convaincre, en vain.


Finalement, je pars en quête d’une boisson de réhydratation… mais vous le savez, en milieu rural un vendredi soir 20h… les pharmacies sont pas mal fermées. Alors après 45 minutes de déplacement, mon chum m’appelle et me dit :c’est ok j’ai du G….ade… j’ai lu que c’était ok, reviens on ira demain matin chercher l’autre solution au besoin.”


Je reviens donc au campement pour découvrir Fiston bien endormi dans son lit, et Zen…. Fiou!


2ham arrive, fiston se réveille en vomissant… son estomac qui est déjà vide… Il est amorphe, livide et confus. Ses lèvres sont gercées et la maman est inquiète en TITI! Alors là, pas de quartier, l’hôpital la plus proche est à 60 minutes. Je dis à Fiston: “Écoute, maman va te mettre les huiles essentielles et on va voir d’ici 30 minutes si on a besoin de partir à l’hôpital.”


Une goutte d’huile essentielle d’Encens sur la colonne vertébrale, 1 goutte de mélange protecteur sous chaque pied et 1 goutte du mélange digestif sur le ventre plus tard, je prie ma vie pour qu’il reprenne du mieux. On m’a toujours dit que l’état de l’enfant et non la fièvre était à surveiller… Pas de fièvre à ce moment-là mais il n’est pas bien du tout le coco.


Fiston se recouche et je lui dis que maman va revenir aux heures lui mettre des huiles durant la nuit. Et la maman fait ce qu’elle dit : 3h, 4h, 5h30, (oups j’ai enfin sommeillé)… 7h Fiston se lève, et il a des couleurs et dit qu’il a faim! Euh… non mon coco, tu vas attendre un peu!


Lentement, il s’est réhydraté à petites gorgées de G…ade. Ah oui, j”oubliais mon chum a eu la merveilleuse idée de diffuser le mélange protecteur le soir et la nuit… et on a fait ça tout le week end dans la roulotte!


On a aussi poursuivi le protocole Encens, Mélange Protecteur et Digestif aux 2 heures, pour Fiston, Maman et Papa… Et on s’est collé toute la journée… J’en ai profité pour dormir aussi, question de récupérer...


Samedi soir, il mangeait. Dimanche il courait et faisait du vélo…


Je peux vous dire encore une fois, que j’ai remercié intérieurement chaque personne qui a cultivé, cueillit et distillé ces petits bijoux.

Encore une fois, doTERRA nous a sauvé bien des tracas!


Et vous, faites-vous du camping et auriez-vous besoin de solutions simples et non toxiques comme ça?